Paris : du 3 au 10 juin 2013

Le travail de mémoire engage,
bouleverse les perceptions,
interpelle l’action publique,
l’histoire, les institutions
patrimoniales.