Les mixités dans la ville

Jeudi 18 et vendredi 19 septembre 2014 de 10h – 17h30

Dans notre société urbaine marquée par ces processus implacables que sont la ségrégation, la discrimination et l’entre-soi, la mixité dans la sphère publique est devenue un non sens, une sorte d’idéal hier commun, à présent un égalitarisme qui veut organiser la société des hommes malgré eux. Cette idée de vivre heureux en cohabitant avec des voisins d’une grande diversité de moeurs, de culture et de tradition, c’est-à-dire dans un environnement social marqué du sceau de l’inclusion, à travers un mode d’existence sociale dans lequel règne l’inattendu, le différent et la surprise de la rencontre, est désormais étouffée. Ainsi, et ce qu’on observe dans la sphère publique le souligne avec acuité, si la ville est encore composite – c’est ce qui fait du reste sa force et c’est là que réside son avenir – le repli sur soi, l’effet club – ces résidences fermées, ces villes privatisées, ces lieux hyper gentrifiées – et les quartiers d’habitation populaire transformés en ghettos de pauvres et immigrés ont neutralisé cet idéal de mixité généralisée : à la fois sociale et dans l’habitat.

Télécharger : Programme

Structure(s) organisatrice(s)


- Mémoires Histoires

Infos pratiques

A l’initiative du Réseau mémoires-histoires cette formation organisée par Hacène BELMESSOUS et le Réseau Mémoires-Histoires en
Ile-de-France

Lieu :
Maison des ensembles - salle 11
3 - 5 rue d’Aligre
75012 Paris

Renseignements et inscriptions
Contact :
Hacène BELMESSOUS
06 76 64 49 33
hacene.belmessous@wanadoo.fr

Mohammed Ouaddane, Délégué général du RMHIDF
06 11 29 59 18
contact@memoires-histoires.org