ESPÈCE DE RACE !
Les mots et concepts du racisme et de la xénophobie

3 mai > 30 juin
Mardi, jeudi, vendredi : 13h à 19h
Mercredi : 10h à 19h
Samedi : 10h à 18h
Dimanche : 13h à 18h
Entrée libre

BD, magazines, petites-images, illustrations, cartes postales coloniales ont offert aux générations passées une brève typologie de la différence. Les photographies de «là-bas» ont recréé un monde en conformité avec les stéréotypes de l’exotisme colonial. Parce que les ressentiments hérités de l’Histoire sont toujours inscrits dans les coeurs, il nous semble nécessaire de mener aujourd’hui un travail sur les représentations, sur le sens des mots, sur les contextes historiques, sur le contenu de ces images prêtées par des habitants, dans une exposition allant à la rencontre de tout un chacun.
Table ronde «race, racisme, discriminations: de quoi parle-t-on?» avec Carole Reynaud-Paligot historienne (sous réserve) le 7 juin à 19h, précédée d’une visite de l’exposition à 17h.

Médiathèque Marguerite Duras
115, rue de Bagnolet – 75020 Paris
01 55 25 49 10
Métro: Porte de Bagnolet
Médiathèque Marguerite Duras
Organisation : Collectif Fusion, Réseau Mémoires-Histoires en Ile-de-France, en partenariat avec la Cimade et la Médiathèque Marguerite Duras

RUPTURE

4 mai > 4 juin
Du lundi au samedi de 11h à 19h
Entrée libre

L’exposition des photographes Antoine Guilhem-Ducléon et Jean-Louis Rullaud, analyse les interactions et oppositions entre la vie urbaine, notamment à travers son architecture, les mémoires, les identités et la nature. L’exposition questionne le rapport culture et nature, plus précisément en opposant une vision urbaine, architecturale au monde végétal. Quelle est la place de l’homme dans ces interactions ? La nature représente aussi, fondamentalement, notre enracinement au monde. Elle suit les saisons, les rythmes, évolue et change. L’homme en est-il encore capable ?
Cette exposition est complétée le 17 mai par une table ronde intitulée Cité et Nature, qui abordera notamment l’importance de l’inventaire de l’architecture contemporaine, la sauvegarde des monuments historiques, et la transmission de ce patrimoine.

Association Mémoire de L’Avenir
45-47, rue Ramponeau – 75020 Paris,
0951171875 • 0951171875
Métro: Belleville
Organisation : Association Mémoire de l’Avenir

SLAM’18
COUPE DU MONDE ET SLAM NATIONAL DE POÉSIE
L’imagination au pouvoir

7 > 13 mai
Entrée libre

Vingt-trois poète(sse)s, gagnant(e)s du Slam National de leur pays, et 19 équipes de 4 qui viennent de toute la France sont invité(e)s, pour vous sur scène! Le public, aux cinq coins du globe, a permis d’élire, de distinguer, de réunir et de chérir les poètes les plus divers et c’est encore et toujours le public qui choisira les poète(sse)s qu’il a envie de réentendre et de réentendre mieux. Dilapidant les frontières des styles, des genres, des contrées et des cantons ou des quartiers, le slam de poésie fait de la démocratie une réalité populaire tangible et insoluble dans la manipulation. Tous les poèmes sont traduits en français et en anglais, et les traductions rétro-projetées avec la V.O en même temps que les performances, sur un écran en fond de scène.

De nombreux sites de diffusion sur le Grand Belleville
Informations auprès de Slam Productions

95, rue Julien Lacroix – 75020 Paris
01 42 06 92 08 • slamproduction@orange.fr
https://www.slameur.com
Chargez le programme du festival
Organisation : Slam Productions

ENFANTS ALGÉRIENS RÉFUGIÉS EN TUNISIE
Dessins créatifs / Traditions d’hospitalité au Maghreb

11 > 25 mai
Du lundi au vendredi de 9h à 17h00
Entrée libre

Entre 1957 et 1961 cent cinquante mille réfugiés algériens ont traversé la frontière pour être accueillis en Tunisie. La qualité de l’accueil, le rôle du croissant rouge, l’attention permanente des élites et de la population tunisienne à leurs frères algériens. Sur les 120000 réfugiés, 50% ont moins de 15 ans. Ces enfants ont été particulièrement bien traités et un travail en leur direction sous forme de recueil de récits et de dessins a donné matière à un livre: «Les enfants d’Algérie» jamais paru car censuré et mis au pilon en 1962. Ce sont ces aspects qui seront mis en avant dans l’exposition. Cette exposition sera accompagnée d’une table ronde le vendredi 25 mai 17h à 18h30 : Lesréfugiés algériens en Tunisie 1957-1962. Suivi d’une conférence de 18h30 à 20h : La naissance du Croissant Rouge Algérien.

Centre culturel Algérien
171, rue de la Croix Nivert – 75015 Paris
01 45 54 95 31 • 01 45 31 51 46
www.aidda.frwww.mix-ages.org
Organisation : Entr’aide Mix-âges, AIDDA

TALES OF THE AFTERWAR
Petites et grandes histoires d’après-guerre en Europe

16 mai > 1er juin
Mardi, mercredi et vendredi : 10h00 à 18h30
Jeudi : 13h30 à 19h00
Samedi : 10h00 à 14h00
Entrée libre sur rendez-vous

Tales of the Afterwar raconte les histoires, individuelles ou collectives, des civils oeuvrant pour la paix et la tolérance dans les régions d’Europe ayant traversé un confl it: les Balkans, l’Irlande du Nord, ou encore la Géorgie.

Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne
20, rue Édouard Pailleron – 75019 Paris
Métros : Jaurès ou Bolivar
0153728910
maison.asso.19@paris.fr
Facebook
Organisation : Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne

 

LA DOMINATION MASCULINE
de Pierre Bourdieu, textes de Tassadit Yacine

22 mai à 19h00
Tarif événementiel : 11€ plein – 8€ réduit
Tarif festif pour les habitants du XIXe : 5€

À travers la découverte des rapports de genre, et donc des catégorisations de l’inférieur et du supérieur, ne découvrons-nous pas la racine commune du racisme et des discriminations ? La domination masculine ne serait-elle pas la première des inégalités à appréhender avant de traiter les autres qui nous séparent ? Au montage du livre du sociologue français s’ajoutent mythes et poésies populaires berbères, ainsi que des témoignages des deux rives de la Méditerranée, transcrits et analysés par l’anthropologue algérienne.
Un solo comique et savant où l’on retrouve l’employée et le patron; les relations mère-fils; l’angoisse du mâle de ne pas être à la hauteur…

Centre Paris Anim’ Place des Fêtes
2-4, rue des Lilas – 75019 Paris
Métro : Place des Fêtes
0140187645
Réservation : manifesterien@gmail.com
Organisation : Manifeste Rien en partenariat avec Trajectoires

 

HOMMAGE À LEILA ALAOUI

22 mai à 19h00
Entrée libre

Photographe et vidéaste franco-marocaine (1982 – 2016), Leila Alaoui a étudié la photographie à l’université de la ville de New York. Son travail explorait la construction d’identité, les diversités culturelles et la migration dans l’espace méditerranéen. Elle utilisait la photographie et l’art vidéo pour exprimer des réalités sociales à travers un langage visuel qui se situe aux limites du documentaire et des arts plastiques. Cette rencontre lui rend hommage, et évoquera son travail photographique et son engagement. Il sera aussi l’occasion du film documentaire sur lequel elle travaillait pour parler des hommes de Renault-Billancourt «L’Ile au diable» (2017, 52min).
En présence d’anciens et actuels salariés de Renault, et des membres de l’ATRIS.

Musée national de l’histoire de l’immigration
293, avenue Daumesnil – 75012 Paris. 01 53 59 58 60
Infos : Arezki Amazouz (Président)
06 16 05 16 94 • atris92100@gmail.com
Organisation : ATRIS, Fondation Leïla Alaoui, Musée national de l’histoire de l’immigration

 

MÉMOIRES LYCÉENNES DE 68 : MÉMOIRES, TRANSMISSIONS ET HISTOIRE

24 mai de 14h à 19h | Entrée libre

À propos de 1968 (mais pas que), on parle souvent de la jeunesse étudiante et peu des lycéens. Mettre en lumière la mémoire de cette autre jeunesse scolarisée, c’est aussi contribuer à rendre intelligible la complexité d’un mouvement social. Faire dialoguer d’anciens et actuels lycéens, c’est sortir des sentiers battus des commémorations convenues. Présenter un travail d’histoire sur les Comités d’action lycéens, créés avant même mai 68, à partir d’archives et de témoignages, c’est permettre un dialogue fructueux entre histoire et mémoire. Des documents d’archives de différentes structures membres du CODHOS (Collectif des Centres de Documentation en Histoire Ouvrière et Sociale), dont la Cité des mémoires étudiantes, seront présentés dans l’expo #LesAnnées68ParEllesMêmes.

14h-17h : échanges
17h-19h : conférence-débat autour du livre «Quand les lycéens prennent la parole»
Livre présenté: Didier Leschi, Robi Morder, Quand les lycéens prennent la parole, Paris, Syllepse.

Lycée Turgot
69, rue de Turbigo – 75003 Paris
0143528804
info@citedesmemoiresetudiantes.org
Organisation : GERME (Groupe d’études et de recherche sur les mouvements étudiants), Cité des mémoires étudiantes, Association des anciens du lycée Turgot

 

MARIE CURIE 3.0

24 mai à 15h30
Entrée libre

Une élève d’origine rom découvre sur les réseaux sociaux des informations scandaleuses concernant Marie Curie. Elle en parle à son professeur qui l’incite à rechercher la vérité par elle-même. Son enquête lui permet de découvrir les calomnies dont la célèbre scientifique a été victime et comment les fausses nouvelles de l’époque alimentent les fake news d’aujourd’hui.

Centre d’animation Wangari Maathai
13/15, rue Mouraud – 75020 Paris
Métro: Porte de Montreuil
01 40 09 68 84
Infos : lespetitsruisseaux.com
www.daja.fr
Organisation : Les Petits Ruisseaux, Collectif Daja, Centr’Anim Wangari Maathai, Ville de Paris

 

AUTOUR DE L’EXPOSITION : ENFANTS ALGÉRIENS RÉFUGIÉS EN TUNISIE

25 mai
17h à 18h30> Table ronde : Le dessin d’enfant créatif comme moyen d’expression
18h30 à 20h> Conférence : La naissance du Croissant Rouge Algérien
Entrée libre

Entre 1957 et 1961 cent cinquante mille réfugiés algériens ont traversé la frontière pour être accueillis en Tunisie. La qualité de l’accueil, le rôle du croissant rouge, l’attention permanente des élites et de la population tunisienne à leurs frères algériens. Sur les 120 000 réfugiés, 50% ont moins de 15 ans. Ces enfants ont été particulièrement bien traités et un travail en leur direction sous forme de recueil de récits et de dessins a donné matière à un livre: «Les enfants d’Algérie» jamais paru car censuré et mis au pilon en 1962. Ce sont ces aspects qui seront mis en avant dans l’exposition.

Centre culturel Algérien
171, rue de la Croix Nivert – 75015 Paris
01 45 54 95 31 • 01 45 31 51 46
www.aidda.frwww.mix-ages.org
Organisation : Entr’aide Mix-âges, AIDDA

 

«AVANT HIER LE FUTUR»
MÉDIATION À L’IMAGE AUTOUR DU FILM DE CLAIRE ANGELINI

25 mai de 13h à 15h

«Ce film se présente comme une constellation d’affrontements : entre deux hommes portés par des visions du monde radicalement opposées, entre un non-acteur et un texte littéraire, entre un corps et la mémoire d’un lieu, entre une musique chargée d’une forte histoire politique et un paysage urbain. Du choc des mots, des gestes, des idées surgit la possibilité esthétique et politique d’un soulèvement comme ressaisissement ultime et adresse au futur» Claire Angelini.
Projection suivie d’un échange avec Claire Angelini

Lycée Rabelais
9, rue Francis de Croisset – 75018 Paris
Métro: Porte de Clignancourt
Organisation : Lycée Rabelais, Réseau Mémoires-histoires en Ile-de-France

 

2e GÉNÉRATION DE CAMBODGIENS EN FRANCE : ENTRE MÉMOIRE ET CRÉATION

25 mai à 19h
Entrée libre sur réservation

40 ans après l’arrivée de la vague des réfugiés fuyant le régime khmer rouge, la deuxième génération des Cambodgiens de France oscille entre deux cultures. Cette quête identitaire prend parfois la forme d’un cheminement artistique. Est-ce pour autant par nécessité de «devoir de mémoire» ou simplement par expression personnelle? Une minorité visible invisible de Mathieu Pheng dresse le portrait de cette communauté complexe.
La projection du film sera suivie d’un débat avec le réalisateur, des protagonistes du documentaire et d’autres personnalités issues de la diaspora cambodgienne.
Événement co-organisé par Cambodia Living Arts dans le cadre du festival «Mois du Cambodge» qui a lieu du 3 au 27 mai2018

Mairie du 13e (salle des fêtes)
1, place d’Italie – 75013 Paris
Métro : Place d’Italie
Infos : assojeunesteochew@gmail.com
Organisation : Amicale des Jeunes Teochew, Cambodian Living Arts

 

LES RENDEZ-VOUS AVEC VOUS
«MAI, L’HÉRITAGE D’UNE RÉVOLTE»

25 mai à 19h
Entrée gratuite sur inscription

Ces soirées ciné-débat vous permettent d’aborder régulièrement une thématique avec le témoignage d’un (e) citoyen-ne et découvrir un sujet ou une activité grâce aux compétences et savoir-faire locaux et associatifs de ceux qui les développent autour de nous. Le film documentaire « Mai 67, l’héritage d’une révolte » revient sur la grève ouvrière qu’a connue la Gaudeloupe, un an avant mai 68. Le mouvement a été réprimé dans le sang les 26 et 27 mai 1967 par les forces de l’ordre et l’armée. Une répression ignorée en métropole et qui fera officiellement 9 morts, mais sans doute beaucoup plus. 50 ans après, l’État ne reconnaît pas les événements, et même la population les a longtemps enfouis au fond de sa mémoire. Mike Horn a donc voulu comprendre ce poids du silence. Il a interrogé de nombreux témoins en Guadeloupe, y compris des membres de sa famille, notamment sa mère et grand-mère.

Maison du Combattant, de la Vie
Associative et Citoyenne (MACVAC)
20, rue Édouard Pailleron – 75019 Paris
Métro: Jaurès ou Bolivar
01 53 72 89 10
Organisation : Maison du Combattant, de la Vie Associative et Citoyenne

 

68, LA PAROLE SE LIBÈRE : L’UTOPIE EN MOUVEMENT

26 et 27 mai à 18h
Libre participation aux frais

Mettre en lumière l’héritage de la mémoire de la jeunesse de mai 68 : plus qu’une relecture, il s’agit de réentendre les mots du mouvement en écho avec la parole de la jeunesse actuelle. Des lectures de textes théâtralisées par des comédiens professionnels, une projection seront suivies de débats avec des archivistes et des historiens. Des documents d’archives de différentes structures membres du CODHOS (Collectif des Centres de Documentation en Histoire Ouvrière et Sociale), dont la Cité des mémoires étudiantes ou Archives du féminisme, alimentent ces lectures et les panneaux de l’exposition de la Cité des Mémoires Etudiantes, «Les années68 par elles-mêmes».

Samedi 26 mai à 18h : Lecture-débat
Lectures par des comédiens des sources du CODHOS et de la Cité des Mémoires Etudiantes suivi d’un débat avec des archivistes et historiens du réseau du CODHOS

Dimanche 27 mai à 18h : Lecture-débat

Le Local
18, rue de l’Orillon – 75011 Paris
Métros: Belleville, Goncourt
Tél.: 0146361189 | infos@le-local.net
www.lelocal.net
Organisation : Ombre en lumière/Le Local, Cité des mémoires étudiantes et CODHOS

 

SUR LES TRACES DE MICHEL SALTZERMANN
Enquête biographique et lieux de mémoire

30 mai de 15h30 à 17h. Entrée libre

La journée nationale de la Résistance et l’association Trajectoires vous proposent de participer à un parcours géographique et historique autour de la figure de Michel Saltzermann, jeune résistant étranger, abattu le 19 août 1944 devant le Jardin des Plantes avec 30 de ses compagnons. Le documentariste Michel Grosman et l’historien Pierre-Jacques Derainne évoqueront leur démarche d’enquête, en la replaçant dans le contexte historique de la Résistance et de la Libération, puis ils vous guideront du Jardin des Plantes à la Gare d’Austerlitz, dans une promenade historique ponctuée de haltes devant les plaques et monuments commémorant l’histoire des luttes antifascistes.

RDV directement Place Valhubert
75005 Paris devant les grilles du jardin des plantes
Métro : Austerlitz
Infos : 0688548462
Organisation : Trajectoires en partenariat avec la Journée nationale de la Résistance

 

DEMAIN, LA VILLE

30 mai > 7 juin
de 10h à 17h (vernissage le 30 mai à 18h)
Entrée libre

Organisé par le chercheur et auteur Hacène Belmessous, «Demain, la ville» veut tout d’abord donner à voir des propositions alternatives à la ville fi nanciarisée. Il s’agit de montrer des projets concrets imaginés par des collectifs identifi és dans le débat urbain (les Saprophytes à Lille, etc.). «Demain, la ville» souhaite dans le même temps donner à entendre une installation sonore inspirée par deux collectifs mobilisés contre des projets urbains marchands: le projet Europacity à Gonesse (Val d’Oise); l’orientation conservatrice et marquée par un entre soi du Larzac avec l’installation récente sur le plateau d’un camp de légionnaires au Larzac et le projet non loin de là d’un «Marques avenue» localement porté par un investisseur privé. Chaque création sonore rendra compte du point de vue du collectif, mais aussi des contre-propositions qu’il défend.

Maire du 2e arrondissement
8, rue de la Banque – 75002 Paris
Métro: Bourse
Infos: Hacène Belmessous : 0676644933
hacene.belmessous@wanadoo.fr
Organisation : Hacène Belmessous, en partenariat avec l’Union sociale pour l’habitat, la Fondation Un monde par tous et l’association Trajectoires

 

ON A RAISON DE SE RÉVOLTER
MAI 68… ET APRÈS?

1er juin De 14h à 18h | Entrée libre

Dans cette conférence-théâtre, Gérard Noiriel propose une petite contribution au cinquantenaire de Mai68. En partant du livre coécrit par Jean-Paul Sartre, intitulé «On a raison de se révolter», il rappelle l’inventivité des luttes de cette période et la capacité des militants à conjuguer la défense des classes populaires avec la défense de nouvelles causes (féminisme, antiracisme, etc.). Le public est invité à s’interroger sur les leçons que l’on peut tirer de cette histoire pour les combats d’aujourd’hui.
Cette conférence «stand up» sera mise en scène et illustrée par un accompagnement musical, vidéo, gestuel, en interaction avec le public. De et avec Gérard Noiriel. Mise en scène et contributions de Martine Derrier.
Suivi d’un débat sur le thème «Mai 68… et après?» avec Ludivine Bantigny (historienne) et Gérard Noiriel (historien)

La Colonie
128, rue Lafayette – 75009 Paris
Tél.: 01 45 81 03 05
Infos: Réseau Mémoires-Histoires en IDF
Tél.: 06 11 29 59 18
contact@memoires-histoires.org
www.daja.fr | lespetitsruisseaux.com
Organisation : Les Petits Ruisseaux, Collectif Daja, Réseau Mémoires-Histoires en Ile-de-France en partenariat avec La Colonie

 

MIXITÉ SOCIALE : COMMENT PASSER D’UNE FORMULE VIDE À SA RÉELLE CONCRÉTISATION !
Autour de l’exposition «Demain, la ville»

4 juin à 19h  | Entrée libre

Est-ce que les processus de gentrification des arrondissements populaires sont inéluctables ? La gentrification s’opère-t-elle contre les valeurs d’hospitalité, d’accueil et d’ouverture à tous portées par la notion de mixité sociale ? Comment concrétiser politiquement la mixité sociale dans la ville ?
Intervenants : Julien Talpin — sociologue, Maurice Jakubowicz — militant associatif/collectif Padamoq, Mirella Rosner – artiste plasticienne/Collectifs AAB, Maison de l’Air…)

Le Point Ephémère
200, Quai de Valmy – 75010 Paris
Métros: Louis Blanc ou Jaurès
Infos : Hacène Belmessous : 0676644933
hacene.belmessous@wanadoo.fr
Organisation : Hacène Belmessous, en partenariat avec le Point Ephémère, l’association Trajectoires, l’Union sociale pour l’habitat, la Fondation Un monde par tous, et la Mairie du 2e arrondissement de Paris

 

«LE DESSIN D’ENFANT CRÉATIF» EST IL NÉ DANS LE XVE ?
HOMMAGE À JULIETTE DARLE CONFÉRENCE

2 > 9 juin de 10h à 18h30
Fermé dimanche et lundi
Entrée libre

Juliette Darle est une grande poétesse française remise à l’honneur en 2016 lors du travail sur la mémoire du quartier Brancion mené par Mix’âges. Cette année un hommage est rendu à son apport au dessin d’enfant comme directrice de la maternelle Brancion dans les années 60. Participante active du cercle Germaine Tortel, partisane du dessin d’enfant comme projet, deux expositions nous permettront de mieux connaître la pédagogie Tortel et de débattre du rôle du dessin d’enfant dans son développement ainsi que de découvrir la personnalité et l’oeuvre de Juliette Darle comme poétesse.

> Exposition sur la vie et l’oeuvre littéraire de Juliette Darle
> Exposition de travaux d’enfants du cercle Germaine Tortel
> Exposition inventaire des expériences ayant eu lieu en maternelle dans le XVe. Ceci sera accompagné de Témoignages d’anciens élèves ou parents d’élèves.
> Dessins autour des poèmes de Juliette Darlepar les enfants de la maternelle Brancion
Ouverture de l’exposition :
Samedi 2juin à 15h, suivi d’une table ronde : Le dessin d’enfant créatif.
Puis suivi d’une balade urbaine «Sur les traces des abattoirs», guidée par Jacques Brice
RDV 17h devant la statue d’E. Decroix 106, rue Brancion
Théâtre : «Juliette Darle»
Jeudi 7 juin à 19h30
Résidence Sainte-Germaine
56, rue Desnouettes – 75015 Paris
Maison des associations du XVe :
Samedi 9 juin à 15h, table ronde : L’enfant dans la ville et le quartier.
Avec Vivacités (Réseau francilien d’éducation pour une ville durable), Cécile Cordhomme (club des petits jardiniers écocitoyen Périchaux Brancion), Un élu municipal du XVe, animé par Frédéric Brun.
À 16h30 : Atelier de dessins pour les enfants (ouvert aux adultes) animé par Cécile Cordhomme
Maison des associations du XVe
22, rue de la Saïda – Paris75015
T3: Brancion, Bus: 89 | Métro: Convention
Infos : www.brancion-perichaux.fr
Mix’âges 01 45 31 51 46 | www.mix-ages.org
Organisation : Entr ’aide Mix-âges avec la collaboration du cercle Germaine Tortel

 

JEUNESSES, MÉMOIRES ET PATRIMOINES :
NOUVEAUX OUTILS ET NOUVELLES PRATIQUES DE TRANSMISSION

5 juin de 9h à 13h
Entrée libre

Quelle place occupe la mémoire et les processus de la transmission dans la construction des jeunes et leur appréhension du monde? Au-delà des principales thématiques abordées en Histoire (guerres, mouvements sociaux…), la transmission passe également par l’expérience du patrimoine culturel et de la création contemporaine. Comment cela est-il coordonné ? Existe-t-il des modes de transmissions alternatifs ou privilégiés pour les publics jeunes ?
On privilégiera le croisement des regards des di érents acteurs – enseignants, lycéens, professionnels du patrimoine – et leur retour sur expérience.

Le BAL
6, impasse de la Défense – 75018 Paris
Tél.: 0144707550
Métro: Place de Clichy
www.le-bal.fr
Organisation : Réseau Mémoires-Histoires en Ile-de-France en partenariat avec le Service Patrimoines et Inventaire de la Région Ile-de-France et le BAL
9h : Accueil des participants
9h30 : Introduction
– Mohammed Ouaddane, Réseau Mémoires-Histoires en Ile-de-France
– Julie Corteville, Service Patrimoines etInventaire de la région Ile-de-France
– Emmanuelle Lallement, Département de la politique des publics, Ministère de la Culture
10h-11h30: Table ronde I
Au plus près de l’histoire: à la rencontre des sources (le document, l’objet…)
– Eric Lafon, Musée de l’Histoire vivante, Montreuil.
Quelle(s) mémoire(s), quel patrimoine, quelle histoire au musée de l’histoire à Montreuil ?
– Emmanuelle Cadet, directrice d’Alter’natives. Objets venus d’ailleurs: patrimoines et appropriation par les jeunes
– Gaël Normand et Sébastien Colombo, Archives départementales de Seine-Saint-Denis. Comment parler d’immigration à partir des documents d’archives? Deux ateliers pédagogiques aux Archives départementales de la Seine-Saint-Denis.

 

MARIE CURIE 3.0
PARCOURS ET RETOUR D’EXPÉRIENCES PÉDAGOGIQUE AVEC DES ÉLÈVES COLLÉGIENS

7 juin
2 séances: de 13h30 à 16h et 16h à 17h30
Entrée libre (public de collégiens)

Une élève découvre sur les réseaux sociaux des informations scandaleuses concernant Marie Curie. Elle en parle à son professeur qui l’incite à rechercher la vérité par elle-même. Son enquête lui permet de découvrir les calomnies dont la célèbre scientifi que a été victime et comment les fausses nouvelles de l’époque alimentent les fake news d’aujourd’hui.

Le local
18, rue de l’Orillon – 75011 Paris
Métros: Belleville ou Goncourt
Informations et réservation :
Tél.: 01 49 59 93 69 / 01 46 36 11 89
www.daja.fr | lespetitsruisseaux.com
le-local.net
Organisation : Collectif DAJA – Les Petits Ruisseaux en partenariat avec Le local

 

QU’EST-CE QU’UNE VILLE ÉCOLOGIQUE ?
Autour de l’exposition «Demain, la ville»

7 juin à 19h
Entrée libre

Comment créer les conditions d’une écologie urbaine qui parle à tous? Comment sortir d’une transition écologique qui ne se limiterait pas uniquement à la sauvegarde de l’environnement mais entendue comme l’expérimentation d’une autre forme d’économie au «modèle néolibéral» ? Les ZAD sont-elles la figure imposée pour se faire entendre dans le débat public ?
Intervenants: Gilles Billen – biogéochimiste, Roland Vidal – ingénieur de recherche…

Maire du 2e arrondissement
8, rue de la Banque – 75002 Paris
Métro: Bourse
Infos : Hacène Belmessous: 0676644933
hacene.belmessous@wanadoo.fr
Organisation : Hacène Belmessous, en partenariat avec l’Union sociale pour l’habitat, la Fondation Un monde par tous, Association Trajectoires, Mairie du 2e arrondissement de Paris

 

RAPPEL À L’ORDRE ! D’après Gérard Noiriel
«Immigration, racisme et antisémitisme en France»

9 juin à 17h
Durée du spectacle: 30 minutes
Entrée libre sur réservation

Un comédien mène seul et tambour battant une enquête historique des origines de la Première Guerre Mondiale à nos jours : du foot aux pogroms, du poids de l’histoire coloniale à la crise des migrants. Il nous fait découvrir la naissance des médias de masse et la stigmatisation des classes populaires. Les crises concernant la Nation n’ont rien de nouveau. Le premier épisode a eu lieu à Marseille, en 1881. Des travailleurs d’origine italienne ayant si é la Marseillaise, sont pourchassés par la population. Bilan: trois morts. Certains journalistes affirment déjà que ces immigrés forment une «nation dans la nation et qu’ils refusent de s’intégrer»…

Centre d’animation Ken Saro-Wiwa, Paris XXe
Fédération de la Ligue de l’Enseignement
63, rue de Buzenval – 75020 Paris
Métros: Buzenval, Avron
Réservation : 01 43 56 57 60 | manifesterien@gmail.com
manifesterien.over-blog.com
Organisation : Collectif Manifeste Rien

 

BELLEVILLE REVUE / SURIMPRESSIONS…

15 juin 20h30
16 juin à 17h

Représentations d’une création, interprétée par une troupe amateur, sur l’histoire de Belleville. Cette mise en scène du Belleville d’hier et d’aujourd’hui entre en écho avec la transmission d’un héritage. L’objectif de cette création, véritable outil de médiation, est d’inscrire au présent l’histoire d’un haut lieu de luttes, d’intégration et de célébrations populaires. Cette programmation dans le cadre de la biennale permettra de transmettre aux jeunes une représentation positive et dynamique de leur quartier.

Maison des métallos
94, rue Jean-Pierre Timbaud – 75011 Paris
Métros: Couronnes, Parmentier
Réservation:
info@maisondesmétallos.org
Billetterie: 01 47 00 25 20
Organisation : Ombre en lumière / Le Local

 

CARAVANE DES QUARTIERS, L’AMOUR EXISTE ENCORE!

17 juin de 17h à 20h
Tarifs: 3 euros

Film documentaire de Mehdi Lallaoui produit par l’Association Au nom de la mémoire. De 1992 à 2002, le festival itinérant Caravane des quartiers sillonne les quartiers populaires de France. De l’amitié des caravaniers aux problématiques de financement du festival, ce film est aussi l’histoire de la rencontre entre des artistes et des habitants des cités qui n’ont pas (ou peu) accès aux spectacles des centresvilles. Tous sont surpris de la solidarité de ce monde urbain souvent délaissé. Projection du film suivi d’un débat en présence du réalisateur.

La Bellevilloise
19-21, rue Boyer – 75020 Paris
Métro: Ménilmontant
Infos: Au nom de la mémoire
messaoudis@wanadoo.fr
Association Trajectoires: 0611295918
Organisation : Au nom de la Mémoire en partenariat avec l’association Trajectoires et la Bellevilloise

 

PLACE AUX JEUNES !
TEMPS 1 : MÉMOIRES URBAINES, PARTICIPATION DES JEUNES ET TRANSMISSION

19 juin de 10h à 18h

Cette journée de réflexions et d’échanges est l’occasion d’interroger cette participation des jeunes générations aux projets mémoriels à l’échelle européenne. Quelle est la place des jeunes dans les mutations urbaines, leur compréhension des enjeux, leur implication sur des projets liées aux mémoires urbaines ? La journée est centrée sur des questionnements et des échanges autour de la présentation de travaux de sciences humaines et d’expériences menées par des artistes et des acteurs culturels de plusieurs villes européennes (Paris, Rome, Berlin et Istanbul) qui sont réunies grâce au projet Altercities, coordonné depuis 2016 par l’association Trajectoires qui est à l’initiative de cette journée.

Maison du geste et de l’image
42, rue Saint-Denis – 75001 Paris
Métros: Châtelet, Les Halles
Tél.: 01 42 36 33 52
Inscription au Métrokawa
www.metropop.org et événement
Organisation : Trajectoires en partenariat avec La Maison du Geste et de l’Image et ARCADI
Introduction
10h-10h30 : Ouverture de la journée par Olga Sismanidi (sous réserve), représentante du programme Europe créative de la Commission européenne, de Nicolas Cardou, directeur de Arcadi, Mohammed Ouaddane, délégué de Trajectoires
10h30–11h : Comprendre les enjeux des métropoles européennes mondialisées. Présentation par Serge Weber, professeur à l’université Paris-Est Marne-la-Vallée
Tables rondes
11h–12h : Les métropoles européennes et la place des jeunes générations
Lorenzo Romito, architecte et chercheur indépendant, association Stalker (Rome) / Pascale Laborier, professeur de science politique, université de Paris Nanterre (Berlin)/ Nora Seni, professeure à l’université de Paris 8, EHESS (Istanbul) / Margot Delon (sous réserve), Sciences-Po Paris. Animation par Serge Weber, professeur à l’université Paris-Est Marne-la-Vallée
12h–13h : L’implication des jeunes aux mémoires urbaines
Échanges entre les participants animés par Henri-Pierre Jeudy, philosophe et sociologue Cnrs, Ecole d’architecture de Paris Villemin.
Buffet sur place
14h30–16h30 : Projets mémoriels et participation des jeunes
Les ateliers smartphone sur Belleville, par François Roman et Sedef Ecer, Trajectoires / Quartiers Dream, par Karim Yazi, Kygel Théâtre / Portraits des habitants de Karakoï, par Su Baloglu, Cinéma et TV production (Istanbul), Animé par Marie Poinsot, Trajectoires
16h30–17h30: Participation des jeunes et transmission des mémoires urbaines Sur les mémoires des bidonvilles de Rome, par Giulia Foccia, association Stalker / Le grand Paris vu de mon Bahut, par Dominique Falcoz, Théâtre de la nuit / Win Awa, par Marina Galimberti, Rapsode. Animé par Claudie Le Bissonnais, Arcadi
17h30: Conclusions de la journée par Carlos Moreno, professeur des universités, spécialiste de la Human Smart City (Ville Intelligente Humaine).

 

PLACE AUX JEUNES !
TEMPS 2 : MÉTROKAWA «EN TANT QUE JEUNE DEMAIN, QUELLE SERA MA PLACE DANS LE GRAND PARIS ?»

20 juin de 15h à 19h
Entrée libre

À partir de productions vidéos originales réalisées par ou mettant en scène des jeunes habitants des quartiers populaires de la métropole parisienne, nous discuterons avec les jeunes de leur place et de leur prise de parole dans l’espace publique de ce GrandParis qui se construit bien souvent sans eux.

Maison du geste et de l’image
42, rue Saint-Denis – 75001 Paris
Métros: Châtelet, Les Halles
Tél.: 01 42 36 33 52
Inscription au Métrokawa
www.metropop.org et événement Facebook Métropop’ !
Organisation : ARCADI « Passeurs d’images », Métropop’ ! en partenariat avec La Maison du Geste et de l’Image
1er temps d’échange
Autour du Film «Hier ce sera mieux» de Philippe Fenwick, avec des jeunes et des anciens de Saint-Denis. «Faire sa place dans l’histoire: est-ce que je me sens faire partie de cette histoire passée ou de celle qui se construit autour de moi (le Grand Paris, les changements de société)?».
2e temps d’échange
Autour des Métroportraits de personnalités remarquables réalisés par des jeunes de Gennevilliers, Argenteuil et Saint-Ouen «À qui je peux m’identifi er aujourd’hui pour construire ma vie dans le Grand Paris ? Quels sont les modèles qui m’attirent et pourquoi ?».
3e temps d’échange
Autour des ateliers participatifs menés avec des jeunes parisiens et séquano-dyonisiens «Ce que je propose pour demain!» discussion avec Pauline Véron, maire adjointe à la jeunesse de la Ville de Paris et un Vice-Président de la Métropole du Grand Paris ou de la Région Idf (sous réserve).

 

DE L’ÉMERVEILLEMENT

21 juin au 2 juillet
Entrée libre

Exposition collective des résultats d’ateliers mis en place par l’Association Mémoire de l’Avenir en France et à l’Étranger. L’exposition annuelle de Mémoire de l’Avenir restitue le travail artistique pluridisciplinaire réalisé par les jeunes et les adultes des structures partenaires aux cotes des artistes contemporains qui les ont accompagnés. Le thème de cette année traite du sujet de l’émerveillement. Dans une société où tout est calculé, maîtrisé, intellectualisé, matérialisé, où tout doit être rentable et efficace, l’émerveillement nous invite à vivre une possibilité poétique : il permet l’irruption de l’inattendu, de la surprise…

Association Mémoire de L’Avenir
45-47, rue Ramponeau – 75020 Paris
Tél.: 0951171875 | 0951171875
Metro: Belleville
http://memoire-a-venir.org
Organisation : Mémoire de l’Avenir.